Les matériels et equipement du cabinet

- 138 produits

Un cabinet médical doit être suffisamment équipé pour accueillir et soigner les patients dans les meilleures conditions. L'equipement du cabinet se répartit en 4 catégories :

  • les mobiliers et le système d'éclairage
  • les appareils d'imagerie médicale
  • l'instrumentation
  • les consommables stérilisables ou à usage unique

Un cabinet équipé et éclairé

Le...

> Lire la suite

Un cabinet médical doit être suffisamment équipé pour accueillir et soigner les patients dans les meilleures conditions. L'equipement du cabinet se répartit en 4 catégories :

  • les mobiliers et le système d'éclairage
  • les appareils d'imagerie médicale
  • l'instrumentation
  • les consommables stérilisables ou à usage unique

Un cabinet équipé et éclairé

Le déroulement d'une consultation doit se faire avec des mobiliers adaptés, dans une clarté absolue. A cet effet, le médecin doit prévoir un aménagement adapté, avec le bon mobilier. Le tout, en assurant d'une luminosité appropriée aux actes médicaux exigibles par sa spécialité.

Les mobiliers médicaux obligatoires

Pour l'accueil des patients, mais surtout leur installation lors de l'auscultation, le cabinet de soins doit être meublé. A cet effet, il existe deux principaux mobiliers que l'on peut acquérir pour assurer le confort de la patientèle : les divans ou les fauteuils. Les divans et les fauteuils permettent de placer le patient dans la position adaptée pour l'auscultation. Les lits médicaux se déclinent dans 3 versions, tout comme les fauteuils médicaux :

  1. Réglage manuel
  2. Avec vérins hydrauliques
  3. A colonnes électriques

Les fauteuils et les lits médicaux à réglage manuel sont pourvus d'une manivelle permettant d'abaisser ou de relever l'assise. Les modèles hydrauliques sont réglables à partir d'une pédale. Le système est muni de vérins à gaz ou à liquide qui abaisse ou relève également l'assise. Enfin, les versions électriques sont équipées de moteurs électriques. Ce sont les plus chères du marché en raison de la possibilité de choisir la bonne hauteur et la juste inclinaison du dossier.

Le système d'éclairage

Au vu de la nécessité d'éclairer certaines zones du corps du patient, le médecin doit prévoir deux types d'éclairage. D'une part, l'éclairage d'ambiance, et d'autre part l'éclairage ponctuel. Si le premier est censé éclairer la salle de soins, le second est ponctuellement utilisé pour éclairer la peau ou la muqueuse chez le patient. Ceci permet d'avoir un diagnostic fiable.

Les appareils de visualisation et d'examen

Les examens sont automatiques si l'auscultation classique n'a pu rien révéler. A cet effet, le médecin est amené à diagnostiquer un dysfonctionnement organique. Mais pour être sûr de son diagnostic, il propose et prescrit différents types d'examens. Ces évaluations nécessitent alors l'intervention d'appareils d'imagerie médicale. Le choix des dispositifs se fera en fonction de la spécialité du médecin. Voici une liste non exhaustive des besoins selon la branche médicale :

  • gynécologie : échographe (technologie ultrasons)
  • cardiologie : électrocardiographe
  • radiologie : radiographe et négatoscope (visualisation des clichés)
  • neurologie : scanner et IRM (système magnétique)

En somme, il existe un nombre incalculable d'appareils indispensables selon la spécialité médicale que l'on exerce. 

L'instrument et les consommables médicaux

Deux autres catégories d'equipement du cabinet ne doivent pas être négligées. Ce sont les instruments que l'on utilise généralement pour la consultation, l'auscultation et les examens. Ce sont aussi les matériels à usage unique ou stérilisables.

Les instruments médicaux indispensables

Afin d'effectuer des examens dans les conditions optimales, les médecins procèdent bien entendu à une série d'évaluationss. Cette première étape permet de prendre entre autres les paramètres physiologiques du malade :

  1. La température corporelle avec un thermomètre
  2. Le poids avec une balance / pèse-personne
  3. La pression artérielle à l'aide d'un tensiomètre
  4. La saturation d'oxygène par l'intermédiaire d'un oxymètre de pouls

D'autres dispositifs pourront s'ajouter tels que l'otoscope, l'ophtalmoscope et le stéthoscope.

Les consommables jetables ou réutilisables

Certains instruments se déclinent en deux versions. Ils sont disponibles dans une variante à usage unique et dans une autre réutilisable, nécessitant donc une stérilisation avant et après utilisation. Dans le cas des instruments réutilisables, il convient de s'équiper d'un stérilisateur autoclave. Les outils à jeter ne doivent pas être gardés après usage. Les matériels stérilisables sont généralement fabriqués en acier inoxydable. Les produits jetables sont en plastique ou en polystyrène. Les spéculums auriculaires ou vaginaux font partie des éléments disponibles en deux versions. Les seringues pour hypodermie, les canules, les abaisse-langues, les cotons-tiges et les brossettes doivent pour leur part être jetés après un seul usage. L'on n'oubliera donc pas d'acheter des produits nettoyants, utiles pour la désinfection des lits et des fauteuils d'examens qui font également partie des consommables médicaux. Il en est de même pour les draps et les housses. Enfin, les gants et les cache-bouches sont aussi dans la catégorie des instruments médicaux à ne pas négliger lors de l'approvisionnement du cabinet de soins.

Meilleures ventes