Instrumentation chirurgicale et autre consommable médical de qualité professionnelle à petit prix

- 213 produits

S'il fallait lister les matériels de médecine, il est conseillé plutôt de les catégoriser. L'équipement de la salle de soins et de consultations passe bien entendu par la vérification de la disponibilité de tous les matériels utiles. L'on peut à ce propos spécifier les besoins aux vues de la spécialité du médecin. Une autre possibilité est de me...

> Lire la suite

S'il fallait lister les matériels de médecine, il est conseillé plutôt de les catégoriser. L'équipement de la salle de soins et de consultations passe bien entendu par la vérification de la disponibilité de tous les matériels utiles. L'on peut à ce propos spécifier les besoins aux vues de la spécialité du médecin. Une autre possibilité est de mettre de côté une liste des équipements médicaux indispensables pour toute auscultation généraliste, avant de procéder à l'inventaire des articles spécifiques. Après l'étape de la consultation vient la phase de l'examen, dont le matériel utilisé est différent d'une spécialité à une autre.

Le matériel de consultation de base

La consultation est commune à toutes les disciplines. Que ce soit chez un généraliste, un gynécologue ou un cardiologue, les premiers actes médicaux ont pour objectif d'enquêter sur le patient.

L'étape des paramètres

L'évaluation des différents paramètres fait partie de la première approche médicale. Pour ce faire, les médecins auront donc besoin de plusieurs outils, tels que :

  • le stéthoscope pour écouter les bruits émis par le corps et les organes internes
  • le thermomètre pour prendre la température corporelle
  • le tensiomètre pour mesure la pression artérielle
  • l'otoscope pour visualiser le conduit auditif et le tympan
  • la balance pèse-personne pour la mesure du poids du patient

L'étape du contrôle

Si le relevé des paramètres physiologiques constitue la première phase de la rencontre, elle est suivie d'une auscultation ayant pour but d'examiner les parties douloureuses. Le médecin procède par conséquent à des palpations selon les symptômes énumérés et décrits par le patient, mais aussi des faits constatés lors du contrôle préliminaire.

Les équipements pour examen selon la spécialité

Il convient de souligner que les appareils utilisés par les médecins varient selon leur spécialisation. Les dispositifs employés par un gynécologue seront donc différents des variétés qu'utilisera un cardiologue. L'on dénombre d'une part l'instrument d'examen, et d'autre part les dispositifs pour la visualisation ou les appareils d'imagerie.

Les machines d'imagerie médicale

L'imagerie médicale est nécessaire pour le visionnage des organes internes. Pour ce faire, la technologie permet aujourd'hui l'exploitation à bon escient des rayons X, mais également des ondes acoustiques. L'on parle aussi de la technologie magnétique. D'autres systèmes sont connectés au corps à travers des électrodes, sans causer aucun préjudice :
  1. Gynécologie : échographe, cardiotocographe, doppler
  2. Cardiologie : électrocardiographe
  3. Neurologie : scanner, IRM
  4. Radiologie : radiographe
  5. ORL : audiomètre

Ces appareils fonctionnent différemment. Les échographes et les dopplers foetaux émettent des ultrasons. Ils sont inoffensifs pour le foetus et la mère. Le cardiotocographe et l'électrocardiographe nécessitent pour leur part la pose d'électrodes sur la peau des patients, afin de détecter les sons dans l'organisme. Le cardiotocographe est l'appareil du monitoring durant la grossesse, tandis que l'ECG est le dispositif médical employé par le cardiologue pour vérifier l'état du coeur. En radiologie, on emploie les rayons X, à une dose spécifique, dans le but de visualiser les organes à l'intérieur du corps : muscles, os, articulations.

L'instrumentation en médecine

L'instrumentation d'examen englobe généralement les consommables jetables ou réutilisables. Ce sont les outils couramment utilisés après l'auscultation de routine.
Par exemple, en gynécologie l'instrument examen regroupe les matériels tels que :

  • Les spéculums (écarteurs vaginaux)
  • Les pinces
  • Les brossettes de prélèvement

Les gants d'examen font aussi partie des matériels que l'on utilise fréquemment en médecine. Tous les praticiens doivent se procurer ces consommables à usage unique. Il en est de même pour les abaisse-langues, indispensables aux médecins généralistes et spécialistes de l'ORL.

Les produits de nettoyage et de stérilisation

Avant et après chaque examen, les matériels devront être nettoyés. Dans certains cas, les matériels utilisés doivent être débarrassés dans un conteneur conçu à cet effet. Pour les instruments réutilisables, ils seront stérilisés à l'autoclave à 136 °C, avant et après le passage d'un patient. Des produits nettoyants sont prévus pour cela. Ils varieront en fonction de l'utilisation finale. Les détergents pour produits inoxydables sont autres que ceux que l'on emploiera pour les housses des lits médicaux. D'autres nettoyants sont destinés au nettoyage des systèmes d'éclairage et du sol du cabinet. Les fabricants ont prévu plusieurs formats, allant d'une bouteille de 1 litre à des conteneurs beaucoup plus conséquents de 5 à 10 litres.

 
Meilleures ventes