Votre Matériel de diagnostic médical

- 383 produits

La première étape de la consultation médicale est le diagnostic. Tous médecins procèdent par ce contrôle systématique pour déterminer l'affection dont le sujet souffre. Ceci permet par la suite de proposer un traitement. Ce contrôle de routine se déroule en deux étapes. Tout d'abord, l'anamnèse, suivie de la consultation à proprement parler. Le ...

> Lire la suite

La première étape de la consultation médicale est le diagnostic. Tous médecins procèdent par ce contrôle systématique pour déterminer l'affection dont le sujet souffre. Ceci permet par la suite de proposer un traitement. Ce contrôle de routine se déroule en deux étapes. Tout d'abord, l'anamnèse, suivie de la consultation à proprement parler. Le médecin enquête sur les symptômes ressentis par le malade avant de l'orienter avec des questions. L'anamnèse est en réalité l'histoire de la maladie, ce qui permet au médecin de savoir les antécédents médicaux de son patient, les symptômes l'ancienneté et l'évolution de la maladie. En somme, le check-up passe par ces phases clés :

  • L'examen physique après l'anamnèse
  • La prise des constantes telles que le pouls, la tension artérielle, la température, le poids
  • L'inspection : maladie héréditaire, couleur de la peau ou des muqueuses
  • La palpation et l'auscultation
  • Le test des réflexes

Pour effectuer ces évaluations de premier ordre, le docteur aura donc besoin de matériel de diagnostic.

La tension, la température, le pouls

Les constantes sont essentielles pour connaître l'état général du sujet, avant d'entrer dans les détails des symptômes. Pour cela, il utilise un tensiomètre, un thermomètre et un oxymètre de pouls pour prendre respectivement les mesures de la pression artérielle, la température et le rythme du pouls.

L'achat d'un tensiomètre

Il existe deux principaux types de tensiomètre. Ils sont manuels ou électroniques. Beaucoup préfèrent le modèle électronique pour sa simplicité, sa praticité et sa fiabilité. Il mesure globalement la pression artérielle en se basant sur la technique de l'oscillométrie, qui est différente de la méthode auscultatoire. En quelques secondes, le tensiomètre électronique détermine automatiquement plusieurs valeurs : pression systolique, pression diastolique et pouls. Les résultats seront ensuite affichés sur l'écran. Ce modèle ne nécessite pas l'usage d'un stéthoscope.

Le choix d'un thermomètre

Le thermomètre existe également en plusieurs modèles. Il y a les modèles classiques d'une part et les modernes d'autre part. Le choix se porte aussi sur le critère avec ou sans contact. Les thermomètres modernes ne nécessitent pas de toucher le patient. Ils fonctionnent selon un système appelé "sans contact". Choisir un thermomètre se fait aussi selon le mode d'utilisation préconisé pour l'environnement dans lequel il sera mis en place. Le mode d'emploi est au choix : par voie buccale, par voie axillaire ou par voie rectale.

L'acquisition d'un oxymètre de pouls

Pour mesurer le pouls, un oxymètre est requis. C'est un appareil dont la mission est de mesurer la teneur en oxygène dans le sang. Appelé également saturomètre, il existe des modèles pour adultes ou pédiatriques.

Les balances et pèse-personne

La mesure de la masse permet au médecin de connaître l'indice de masse corporelle. Cette évaluation aide le médecin à définir si le patient a un poids normal, souffre de maigreur, ou d'obésité. Il existe à cet effet trois types de balance pèse-personne :

  • la balance électronique
  • le pèse-personne mécanique
  • la balance impédancemètre

Le pèse-personne électronique

Le pèse-personne électronique est le modèle qui se vend le mieux de nos jours. La raison est la qualité de précision et de ce fait la fiabilité des résultats. Plutôt qu'avec une aiguille qui trotte sur un plateau où sont affichés plusieurs chiffres, cette balance moderne publie le poids sur un écran, à une virgule près. Certains modèles peuvent aussi mémoriser la masse de l'utilisateur.

Le pèse-personne mécanique

En dépit de la notoriété des autres types de pèse-personnes, la balance mécanique possède encore une clientèle fidèle. Sa robustesse et sa résistance continuent à séduire les médecins et les particuliers. Son look vintage plait et désormais, on la retrouve dans un aspect encore plus design. Son principal atout est de ne nécessiter aucunement l'utilisation de piles ou de courant électrique.

La balance d'impédancemétrie

La balance impédancemètre est un modèle complexe. Non seulement il peut mesurer le poids global, mais aussi d'autres paramètres telle la masse de graisse corporelle. La graisse étant un mauvais conducteur électrique, la réponse de l'organisme permettra donc de connaître le taux de gras dans le corps. En d'autres termes, cet appareil de mesure de masse envoie une légère décharge électrique afin de voir la réaction de l'organisme. Elle oppose les tissus au courant électrique pour déterminer sa résistance.

Les autres équipements pour le diagnostic

D'autres équipements interviennent pendant la consultation et l'auscultation. L'on citera notamment le stéthoscope qui est incontournable comme materiel diagnostic. Son rôle est de permettre d'écouter les bruits de l'organisme. L'on parle notamment de l'otoscope dont l'utilité est de pouvoir visualiser le conduit externe de l'oreille jusqu'au tympan. Pour les diagnostics gynécologiques, l'échographe et le cardiotocographe sont indispensables. Si l'on est un spécialiste ORL, l'on aura besoin de l'audiomètre pour tester la faculté auditive des patients.

Meilleures ventes