L'Otoscope, types et usages 

Cet appareil est un instrument utilisé pour réaliser des otoscopies, c'est-à-dire l'examen par visualisation de l'état du tympan, ou du conduit auditif externe.
Cet examen permet de diagnostiquer certaines pathologies liées à l'oreille ou aux tympans, la plus commune étant l'otite.
C'est, avec le stéthoscope et le tensiomètre, l'un des trois instruments les plus utilisés par les médecins généralistes.   


A quoi ressemble un otoscope ? 

Il en existe de plusieurs types. Ils sont tous basés sur un même modèle.
Un manche fin, bien pris en main, est prolongé d'une tête munie d'un système éclairant et d'une lentille grossissante, permettant un meilleur examen du conduit auditif.
La tête est également munie d'un petit entonnoir jetable, le speculum.
Celui-ci permet de guider et de mieux positionner l'ensemble, et notamment la lentille grossissante, par rapport à la partie à examiner de l'oreille.
Il facilite ainsi l'examen visuel du conduit auditif externe et du tympan.   


Les modèles les plus simples 

Les modèles les plus simples sont autonomes et légers.
Des piles, contenues à l'intérieur du manche, assurent la fourniture de l'énergie électrique nécessaire au bon fonctionnement du système lumineux.
Ce système d'éclairage est, lui, absolument nécessaire pour obtenir la meilleure visualisation de l'intérieur du conduit auditif, et de permettre un diagnostic.   


Des modèles plus complexes 

Des modèles plus complexes sont reliés à des systèmes muraux.
Dans les cas les plus simples, il s'agit simplement d'alimenter électriquement le système lumineux de la tête de l'appareil.
Mais des systèmes plus complets sont reliés à des systèmes pneumatiques (légers) qui permettent des examens plus poussés, notamment du tympan, selon le procédé de l'otoscopie pneumatique.   


L'otoscopie pneumatique, qu'est-ce que c'est ? 

L'otoscopie pneumatique est un examen qui permet de déterminer la mobilité de la membrane du tympan d'un patient en fonction de changements de pression.
Normalement, la membrane du tympan se déplace en fonction de ces variations.
L'absence de mobilité est une indication de pathologies telles que la présence d'un fluide dans l'oreille moyenne, une perforation de la membrane (le tympan percé) ou encore une tympanosclérose par exemple.
Ce type d'examen, pratiqué à l'aide de variation des pressions émises dans l'oreille, permet d'établir notamment un diagnostic dans les cas d'otites moyennes avec épanchement, impossible à diagnostiquer autrement.  


Date de mise à jour de cette Fiche : 2015-03-13 08:13:38  

©Texte Original société Materielmedical.fr copie Interdite