Les instrumentation divers

- 22 produits

Pour que toutes les étapes d'une auscultation médicale se déroulent dans les bonnes conditions, tout doit être complet. Depuis le mobilier médical à l'instrumentation diverse. La consultation rime effectivement avec plusieurs actes médicaux. Dans un premier temps, le médecin mènera une enquête de routine afin de connaître les antécédents du pati...

> Lire la suite

Pour que toutes les étapes d'une auscultation médicale se déroulent dans les bonnes conditions, tout doit être complet. Depuis le mobilier médical à l'instrumentation diverse. La consultation rime effectivement avec plusieurs actes médicaux. Dans un premier temps, le médecin mènera une enquête de routine afin de connaître les antécédents du patient. Ce dernier pourra par la même occasion décrire les symptômes qu'il ressent avec ses mots. Ce sera un début du diagnostic. Aussitôt fait, le médecin poursuit l'interrogatoire en utilisant certains matériels destinés à mesurer certains paramètres vitaux du patient :

  • tension artérielle
  • pouls
  • température corporelle
  • bruits internes produits par l'organisme

Pour tous ces examens préalables, le médecin aura besoin de différents ustensiles, dont le stéthoscope, le thermomètre, l'oxymètre de pouls, et le tensiomètre. A part ces matériels que tous médecins doivent disposer, d'autres dispositifs entrent en jeu pour citer les ciseaux, les pinces et les spéculums.

Utilités des ciseaux médicaux

Les ciseaux médicaux ont approximativement les mêmes caractéristiques physiques que les ciseaux de couture. En revanche, ils se distinguent entre eux par la possibilité de présenter deux lames différentes, avec une dentelée et une droite, par exemple.

A quoi servent les ciseaux en médecine

La plupart du temps, l'on usera des ciseaux médicaux pour découper les matériaux tels que les tissus et les bandages. On les utilise effectivement dans les cas d'urgence où il faut absolument « choquer » une victime à l'aide d'un défibrillateur. Dans ce cas, l'urgentiste ou le secouriste découpe les vêtements de la victime pour pouvoir poser les électrodes. D'autres ciseaux sont utiles pour couper les bandages et les pansements, afin d'ajuster leur taille ou leur enroulement autour d'une plaie.

Comment utiliser les ciseaux médicaux

Chaque ciseau a une utilisation bien définie, d'où l'existence de plusieurs modèles. En général, ils sont faits à partir d'acier inoxydable. Ils ont réutilisables, à condition de veiller à toujours les nettoyer puis les stériliser avant et après chaque utilisation, au poupinel ou à l'autoclave. Pour le nettoyage, l'on utilisera un détergent adapté pour ne pas abîmer l'acier.

Utilisations des pinces médicales ou chirurgicales

Les pinces sont des instrumentation diverses que l'on emploie pour saisir un objet ou un tissu. Généralement, les médecins y ont recours lors d'une intervention chirurgicale. Le choix se fera en fonction de la résistance et de la fragilité des tissus.

Qu'est-ce qu'une pince de Kocher

La pince kocher est la plus utilisée de toutes. On l'utilise pour tirer sur les tissus, d'où son utilisation sur les membranes dures telles que les os. Elle est donc déconseillée sur les tissus mous et fragiles. Pourvue de dentelures, la pince peut s'agripper aux tissus sans glisser et sans provoquer de dégât. On l'emploie dans le cadre d'une hémostase. On peut également l'utiliser pour tenir les compresses et les pansements.

A quoi sert la pince Rochester-Péan Kocher

La pince Rochester-Péan Kocher possède une forme incurvée et des lames sans griffes. Egalement faite en acier inoxydable, elle sera utilisée pour les hémostases. On l'emploie fréquemment pour agripper les tissus fragiles.

Quand utiliser la pince Halstead

La pince hémostatique de Halstead ou pince moustique a une forme droite. Ses mâchoires rainurées avec système autobloquant avec crémaillère permettent de stopper les hémorragies par clampage des vaisseaux sanguins. On la manipule aussi bien sur des tissus que des compresses, des cotons et toutes sortes de matériels pour le pansement des plaies.

Pourquoi utiliser la pince d'Adson

En dissection médicale, la pince chirurgicale choisie sera différente de celles citées précédemment. A ce titre, les médecins choisissent la pince d'Adson. La raison est que les dentelures de cette dernière sont extrêmement fines, et ne risquent donc pas d'endommager les tissus saisis.

Les autres matériels médicaux incontournables

D'autres instruments médicaux sont indissociables au métier de médecin. L'on parle notamment des grattoirs, des curettes et des brossettes de prélèvement. Pour des actes plus spécifiques tels que l'inspection d'oedèmes ou de lésions cutanées, le médecin aura également besoin de lampe frontale. L'on peut également songer à équiper le cabinet médical du nécessaire pour le pansement des plaies : coton, pansement, bandages, etc. Après la première inspection, le médecin peut procéder à des examens plus poussés tels que celui d'utiliser un spéculum pour examiner le col de l'utérus d'une patiente ou explorer le conduit auditif d'un malade. Le spéculum étant un écarteur médical, il sera donc choisi en fonction de son utilisation finale et de la pathologie suspectée. 

Meilleures ventes