Aérosol, inhalateur, nébuliseur

- 22 produits

De nos jours, certaines maladies respiratoires sont traitées autrement que par l'ingurgitation des médicaments. Pour cela, les médecins préconisent la nébulisation par l'intermédiaire d'un aerosol inhalateur nebuliseur. Néanmoins, il convient également de souligner qu'il existe bel et bien des nébuliseurs utilisables par les particuliers, à leur...

> Lire la suite

De nos jours, certaines maladies respiratoires sont traitées autrement que par l'ingurgitation des médicaments. Pour cela, les médecins préconisent la nébulisation par l'intermédiaire d'un aerosol inhalateur nebuliseur. Néanmoins, il convient également de souligner qu'il existe bel et bien des nébuliseurs utilisables par les particuliers, à leur domicile pour ne pas interrompre le traitement. Ainsi qu'il a été mentionné, ces appareils sont surtout employés pour soigner les individus souffrant de maladies respiratoires ou lesquelles concernent la bouche, le larynx et les oreilles.

Qu'est-ce que la nébulisation

La nébulisation est une technique utilisée en médecine permettant de former une suspension de particules fines. La diffusion de ces particules dans les voies respiratoires induit l'utilisation d'un nébuliseur et d'un compresseur compatibles. Dans le cadre hospitalier, l'on peut remplacer le compresseur par de l'air comprimé ou de l'oxygène, en fonction des prescriptions médicales. S'il s'agit d'air comprimé, le début se situera entre 6 et 8 litres par minute. Dans le cas de l'oxygène, le débit sera fonction de la prescription médicale. En d'autres termes, la nébulisation d'un liquide est une méthode adaptée pour appliquer un principe actif plus vite et de manière efficace, comparée à la voie injectable.

Utilisation de l'aérosol en milieu médical

L'utilisation d'un aerosol inhalateur nebuliseur n'est pas systématique. Elle dépend principalement du type de médicament, et donc du traitement. Néanmoins, tous les centres de soins devraient en être équipés afin de pallier à toutes les éventualités. Sous l'action d'un gaz sous pression passant dans une restriction, le liquide inhalé est ensuite diffusé sous forme de gouttes extrêmement fines. Ensuite, elles sont dispersées dans le gaz transporteur, qui peut être de l'oxygène ou de l'air, selon la maladie du patient.

L'intérêt d'utiliser un nébuliseur

Si le médecin donne son aval, le personnel soignant prépare la nébulisation. Dans les centres hospitaliers, la nébulisation des médicaments se fait à l'aide de masques faciaux. Cette méthode est appréciée par le personnel médical sachant qu'elle est adaptée à tous types de patients, en particulier ceux qui ne peuvent pas se soigner eux-mêmes. Ce qui nécessite donc un effort physique. C'est la raison pour laquelle la nébulisation est recommandée aux patients en bas âge, aux personnes âgées et aux individus handicapés.

L'importance des aérosols

Il faut savoir qu'il existe différents types d'aérosols, à savoir les modèles soniques et ultrasoniques. Dans le second cas, ils facilitent la pénétration des produits par vibration, par exemple dans le cadre d'un traitement contre des sinusites. Par ailleurs, l'utilisation des aérosols ne présentent aucun risque pour le malade.

Comment utiliser un nébuliseur

L'inhalation des médicaments par le biais d'un nébuliseur implique de prendre certaines précautions. En particulier, lorsqu'on l'utilise chez soi, et non dans un centre de soins. Pour commencer, il convient de choisir un matériel de bonne qualité dont la pression est suffisante.

Mode de fonctionnement de l'appareil

Nébuliseur et aérosol désignent un même appareil électrique, permettant d'inhaler des médicaments. Ces dispositifs médicaux permettent aussi la dissolution d'un médicament sous forme de liquide. Le nébuliseur convertit ensuite le liquide en un nuage de fines particules que le patient pourra inspirer avec l'aide d'un masque buccal ou un embout conçu à cet effet. En procédant ainsi, le médicament est directement administré vers les poumons. Pour obtenir une dose suffisante de médicament dans les poumons, il convient de respecter attentivement toutes les précautions d'usage de l'appareil. Ceci afin d'éviter toutes les infections et contaminations possibles.

Comment manipuler l'inhalateur

Avant de manipuler l'appareil, il faut tout d'abord se laver soigneusement les mains au savon et l'eau. Ensuite, l'on prépare la solution dans le récipient qui servira à accueillir le médicament avant son inhalation. En cas de besoin, l'on rajoute du sérum physiologique en quantité désirée. Pour cela, le volume minimum conseillé est de 3 ml. L'on utilisera toujours des liquides à température ambiante. Si l'on doit prendre des médicaments en même temps avec le nébuliseur, l'on s'assurera de mélanger dans le même récipient les médicaments qui peuvent être associés, et éviter ainsi ceux qui sont incompatibles. Il faut de ce fait demander l'avis du médecin ou du pharmacien. Aussitôt fait, l'on se positionne devant l'appareil, voici comment procéder :

  • Placer le masque sur la bouche et le nez ou insérer l'embout buccal dans la bouche, en évitant de le mordre
  • Démarrer l'appareil
  • Respirer doucement jusqu'à épuisement du liquide

Il convient de respirer par la bouche lentement, en retenant la respiration puis en expirant doucement. L'on doit par ailleurs éviter de parler durant le processus d'inhalation. L'inhalation totale dure environ une dizaine de minutes. On laisse ensuite le nébuliseur en marche pendant une minute après la fin de la nébulisation. Enfin, l'on éteint l'engin et on procède au nettoyage des éléments utilisés.

Meilleures ventes