Doppler et échographe médicaux pour examen par ultrason

- 10 produits

Le recours à l'imagerie médicale est recommandée après certaines consultations de médecine générale, surtout quand il est impossible pour le professionnel de santé de diagnostiquer un dysfonctionnement corporel par une simple auscultation. C'est en de telles circonstances que le médecin prescrit les examens comme l'écho-doppler, réalisé à l'aide...

> Lire la suite

Le recours à l'imagerie médicale est recommandée après certaines consultations de médecine générale, surtout quand il est impossible pour le professionnel de santé de diagnostiquer un dysfonctionnement corporel par une simple auscultation. C'est en de telles circonstances que le médecin prescrit les examens comme l'écho-doppler, réalisé à l'aide d'un échographe. Cet examen n'est pas invasif et ne nécessite pas de séjour en milieu médical. Pratiqué par un radiologue ou un angiologue, ce test permet d'obtenir des images des organes internes, mais aussi de vérifier le débit du sang dans les veines et les artères.

Qu'est-ce que le doppler

Le doppler se concentre sur l'analyse de la vitesse de la colonne sanguine. Il est recommandé pour déceler les facteurs de risques cardiovasculaires tels que :

  • le tabac
  • l'hypertension artérielle
  • le diabète
  • l'hypercholestérolémie

Grâce au doppler, l'on peut repérer les caillots si le malade souffre de thrombose veineuse. Toujours à l'aide de cet examen, l'on peut déceler une dilatation ou un rétrécissement des artères.

Comment se déroule un doppler

Le doppler et l'échographie sont deux examens avec de nombreux points communs. Tous les deux utilisent la technologie des ultrasons, raison pour laquelle ils sont souvent associés. Le doppler ne nécessite aucune préparation particulière, ni hospitalisation, ni anesthésie. Une sonde est placée sur la zone à visualiser. La sonde émet des ultrasons, permettant de voir les artères en quelques minutes.

Quelles sont les contre-indications

Compte tenu de l'efficacité du doppler, il est très sollicité dans le domaine médical pour comprendre le fonctionnement des artères et des veines. Comme il n'emploie pas de rayons radioactifs, on peut donc y avoir recours comme méthode d'investigation indolore et non traumatique. Cette technique d'imagerie est pratiquée à tout âge, sans aucune contrindication.

Qu'est-ce que l'échographie

L'examen échographique est une observation que l'on pratique notamment en médecine gynécologique et obstétrique pour suivre la croissance du foetus in utéro. A l'instar du doppler, il utilise les ultrasons pour la visualisation de l'enfant dans le ventre de sa mère. Il se pratique sans risques pour la mère et l'enfant. Cependant, comme il est non invasif, on peut parfaitement pratiquer cet examen dans d'autres domaines tels que la neurologie. L'appareil est muni d'un écran, d'une sonde et de câbles. Du gel est appliqué sur la peau du patient avant d'y poser une sonde. Aucune préparation n'est nécessaire lorsque le médecin prescrit une échographie. Comme mentionnée plus haut, l'échographie est souvent combinée avec le doppler pour visualiser veines et artères, en plus des organes internes. Il peut se pratiquer presque partout grâce à la disponibilité d'une version portative du dispositif. En général, l'échographie est indiquée pour étudier les tissus mous qui se trouvent à la superficie du corps, pour citer les tendons et la glande thyroïde. Néanmoins, c'est aussi la méthode la plus appropriée pour observer les intestins, la vessie, le pancréas et le foie.

Qu'est-ce qu'un examen echo-doppler

Ainsi qu'il a été mentionné plus tôt, l'échographie et le doppler vont souvent de pair. Pour cela, on la possibilité d'utiliser le doppler échographe qui est donc un hybride du doppler et de l'échographe pour réaliser deux examens en une seule fois. En d'autres termes, cet examen associe l'échographie vasculaire et le Doppler. Ceci permet à l'angiologue d'analyser et d'étudier les tissus, les veines, les artères tout en étant disposé à vérifier le temps et la vélocité de la circulation sanguine dans les vaisseaux. L'examen dure entre 20 et 30 minutes. A ce propos, l'on distingue 2 principaux types d'écho-doppler.

L'écho-doppler artériel

Recommandée pour divers motifs, l'échographie doppler artérielle permet de dépister et de contrôler l'évolution des anévrismes de l'aorte abdominale, mais également des autres artères en cas de sténose ou d'occlusion. Cet examen est vivement indiqué pour repérer la présence d'une oblitération de l'artère lors du dépistage de la sténose carotidienne. On peut également y avoir recours pour notifier de l'apparition de plaques d'athérosclérose. Les médecins le pratiquent aussi pour contrôler les artères ou visualiser les pontages après une intervention chirurgicale.

L'écho-doppler veineuse

L'échographie-doppler veineuse constitue l'examen idéal pour analyser et étudier le bon fonctionnement des veines. On réalise aussi cet examen pour rechercher la présence éventuelle d'une thrombose veineuse. Pour ce faire, le médecin effectue une compression locale par la sonde, ce qui permet de pincer les vaisseaux durant quelques secondes. Si la veine est thrombosée, elle ne se fermera pas à cause de la présence d'un caillot de sang. L'observation et l'étude du flux sanguin dans les veines sont essentielles, car elles indiquent la qualité du retour veineux vers le coeur. L'échographie et doppler veineux combinés est aussi employé pour diagnostiquer et évaluer les varices.

Meilleures ventes