Seringue hypodermique pour injection médicale

- 11 produits

Le terme hypodermie signifie littéralement « sous le derme ». Aussi, lorsqu'on fait référence à la seringue pour hypodermie, il s'agit donc d'une seringue utilisée dans le cadre d'une injection sous-cutanée. Cet acte médical consiste en l'introduction d'une aiguille dans la couche sous-cutanée de la peau. En général, on procède à ce genre de piq...

> Lire la suite

Le terme hypodermie signifie littéralement « sous le derme ». Aussi, lorsqu'on fait référence à la seringue pour hypodermie, il s'agit donc d'une seringue utilisée dans le cadre d'une injection sous-cutanée. Cet acte médical consiste en l'introduction d'une aiguille dans la couche sous-cutanée de la peau. En général, on procède à ce genre de piqûre sur différentes parties du corps, à savoir :

  • le bras
  • l'abdomen
  • la cuisse

L'injection a pour but d'administrer un médicament dans l'organisme. Il existe à cet effet différents types d'injection, dans la piqure hypodermique.

Comment se passe une piqûre sous-cutanée

La seringue pour hypodermie est munie d'une aiguille extrêmement fine, capable de traverser la peau. L'injection se fait par conséquent sous la peau. Cet acte se pratique généralement dans un contexte de soins et de traitement. Il est réalisé par le personnel soignant. Cependant, dans certains cas, le patient peut faire lui-même sa propre injection. C'est notamment le cas des diabétiques.

Le déroulement de l'injection

L'aiguille utilisée pour une piqûre hypodermique mesure environ 0,45 mm de diamètre. Sa longueur est de 1,5 cm. Pour administrer le médicament, l'infirmier ou le médecin forment un pli cutané. Pour cela, l'on pince et l'on décolle légèrement la peau. L'injection se fait de manière perpendiculaire dans le pli de l'épiderme. Les produits injectés pénètrent plus rapidement dans le sang. C'est une alternative que les soignants utilisent lorsqu'il leur est impossible de réaliser une intraveineuse.

Le matériel utilisé pour l'injection

Comme mentionnée plus tôt, la seringue hypodermique est sensiblement différente des autres modèles de seringues médicales. Le tube ainsi que le piston sont en polypropylène. La force de glissement est diminuée pour assurer une avancée régulière du piston. La tige de pression est sécable de manière à pouvoir éviter la réutilisation de cet instrument qui est à usage unique. Par ailleurs, la seringue d'hypodermie convient à toutes les injections manuelles.

Les différents types d'injection

En règles générales, les injections peuvent être effectuées par diverses voies, permettent de diffuser la substance à travers la circulation du sang. L'on mentionnera donc plusieurs types de piqûres médicales, dont l'objectif est l'administration d'un médicament par un moyen rapide.

Les injections les plus courantes

A part la piqûre hypodermique, les médecins peuvent également faire une piqûre en intraveineuse, c'est-à-dire dans une veine. Elle peut également être périphérique au niveau de la veine céphalique située sur l'avant-bras. L'on parle aussi de piqûre centrale au niveau du cou dans la veine jugulaire interne. En milieu hospitalier, les médicaments sont diffusés par le biais d'une perfusion intraveineuse. Il faut savoir que les piqûres d'hypodermie sont souvent réalisées au niveau du bras, de la cuisse ou de l'abdomen. C'est généralement le cas pour les piqûres de produits anticoagulant, les hormones et certains vaccins. D'autres médicaments sont administrés par voie intramusculaire, dans un muscle superficiel du bras, de la cuisse ou dans la fesse.

Les autres cas d'injection locale

Dans certains cas, l'injection peut se faire par voie locale, dans une quelconque partie du corps, sans qu'il n'y ait forcément de diffusion vers l'ensemble de l'organisme. L'on parle donc d'injection faite dans la peau ou en intradermique. Ce procédé consiste à piquer entre le derme et l'épiderme. L'on peut illustrer cet acte par l'injection d'intradermoréaction tuberculinique. Cette technique peut remplacer l'injection intramusculaire, dans le cas de nombreux médicament, si le traitement est contre-indiqué, par exemple pour un traitement anticoagulant. Cette méthode est nécessaire si l'on suspecte des douleurs ou des troubles cardiaques chez le patient. Seul le médecin pourra donc définir la meilleure option pour mieux soigner son patient.

Où acheter des seringues pour hypodermie

Les seringues sont disponibles dans 3 principaux points de vente. Ce sont les pharmacies, les magasins revendeurs de matériels et d'équipements médicaux et les sites Internet spécialisés. Les pharmacies sont les plus proches des particuliers. En revanche, pour une commande beaucoup plus conséquente formulée par les centres de santé, l'idéal est de se rendre sur un site web consacré à la vente d'instrumentation médicale. Les sites peuvent livrer partout où se trouve le professionnel de santé. Par ailleurs, il aura le choix parmi plusieurs modèles et quantités. Les seringues d'hypodermie sont généralement conditionnées par boîte de 80 à 100 seringues. L'on a en outre le choix parmi les capacités du réservoir, allant de 2 ml à 10 ml, en passant par 5ml. On pourra également s'approvisionner de seringues dont la contenance est beaucoup plus grande telles que les 20 ml.

 
Meilleures ventes