Pinces chirurgicales

- 18 produits
Les médecins ont besoin d'un certain nombre de matériels médicaux pendant une intervention chirurgicale. Ces actes se déroulent dans une zone spécifique d'un établissement médicalisé, qui est la salle opératoire. Celle-ci fait partie d'un bloc opératoire qui est en réalité un ensemble de plusieurs salles. Chaque salle dispose donc de matériel ad...
> Lire la suite
Les médecins ont besoin d'un certain nombre de matériels médicaux pendant une intervention chirurgicale. Ces actes se déroulent dans une zone spécifique d'un établissement médicalisé, qui est la salle opératoire. Celle-ci fait partie d'un bloc opératoire qui est en réalité un ensemble de plusieurs salles. Chaque salle dispose donc de matériel adéquat pour permettre les interventions. Parmi ces matériels indispensables figurent les pinces chirurgicales, telles que :
  • La pince de Kocher
  • La pince Rocherster-Péan Kocher
  • La pince Halstead
  • La pince d'Adson

Bien entendu, les pinces peuvent être également nécessaires en dehors du bloc opératoire.

Les pinces de Kocher

La pince de Kocher est l'un des instruments chirurgicaux les plus utilisés. D'un aspect droit, les médecins y ont recours en traumatologie pour exécuter des tractions sur différents types de tissus. A ce propos, on utilise ce genre de pinces chirurgicales sur des organes pouvant être comprimés dans des conditions garanties sans danger pour le patient. Pour pouvoir s'agripper, ce modèle est pourvu de dentelures, l'empêchant ainsi de glisser lors de la préhension. Il faut donc faire attention à ne pas causer de dégâts sur les tissus fragiles. D'ailleurs, on évite de l'employer dans le cas d'une hémostase fine.

Les utilisations principales de la pince Kocher

Compte tenu de la présence de ses mors, la pince chirurgie de Kocher n'est utilisée que pour les tissus durs comme les os, les muscles et la peau. On ne l'utilise donc pas pour « pincer » les intestins, les nerfs et les poumons. Le médecin chirurgien doit donc privilégier une certaine variété de pinces chirurgicales, afin de pouvoir choisir celle qui est appropriée pour chaque type de tissu.

Les autres domaines d'usage de la pince de Kocher

Outre son utilisation chirurgical sur le patient, la pince Kocher peut clamper les perfusions ou dévisser les tubulures médicales. Les infirmiers l'utilisent également pour faire les pansements et saisir les compresses.

La pince Rochester-Péan Kocher

A la différence de la pince de Kocher, celle de Rochester-Péan Kocher est d'aspect courbe et sans dents. Toutefois, il existe des variantes de forme droite. Faite en acide inoxydable, elle est cependant dotée de crans qui permettent de bloquer l'écartement des valves à un certain écart. Son conditionnement en ciseaux avec une dentelure plus fine et rainurée sur la longueur en fait un bon outil pour effectuer les hémostases. On peut aussi l'employer pour agripper les tissus mous et dévisser les tubulaires de perfusions.

Les particularités des pinces Rochester-péan Kocher

Les pinces chirurgicales Rochester –Péan Kocher peuvent être nettoyées de trois façons. L'on peut les stériliser à l'autoclave pendant 18 minutes à 134°C d'une part. D'autre part, on peut les nettoyer manuellement à l'aide d'un produit nettoyant désinfectant qui n'abîme pas l'acier inoxydable. La dernière alternative est le nettoyage en machine avec des produits conçus à ce juste titre.

Les dimensions disponibles pour la version sans griffe

Les pinces Rochester Péan Kocher sont disponibles en plusieurs longueurs allant de 13 cm à 20 cm, en passant par d'autres dimensions, à savoir :

  • 14 cm
  • 16 cm
  • 18 cm

La pince d'Halstead

Pour la réalisation des hémostases, il est conseillé généralement d'utiliser des pinces chirurgicales telle que la pince d'Halstead dont la forme est droite. Egalement appelé « pince moustique » ou « pince hémostatique de Halstead », ce dispositif possède des mâchoires rainurées et est doté d'un système autobloquant à crémaillère. C'est ce qui permet de stopper les saignements par clampage des vaisseaux. On s'en sert aussi pour saisir ou manipuler des matériels médicaux comme des aiguilles et des compresses, et des membranes. Elle est autoclavable à 134 °C pendant 18 minutes. On peut aussi la nettoyer en machine ou à la main. On distingue à cet effet deux types de pince de Halstead : la version droite avec griffe et la variante sans griffe.

La pince d'Adson

La pince de Adson est utilisée dans le cadre d'une dissection médicale. Elle se distingue des autres pinces chirurgicales par sa préhension en main large et une dentelure extrêmement fine de quelques millimètres. Ce qui lui permet de saisir des éléments fragiles sans les altérer. Cette pince mesure entre 12 et 15 cm de longueur. La finesse des mors peut néanmoins endommager les tissus jugés trop fragiles, d'où l'intérêt de faire attention au moment de sa manipulation. Les membranes peuvent être traumatisées ou déchirées par la moindre fausse manoeuvre.

Meilleures ventes
Simulez votre financement
Durée
mois
- en 3 fois sans frais par chèque
- en 6 à 10 fois avec frais (3%) avec notre partenaire LOCAM
- en location avec option d’achat de 13 à 60 mensualités avec notre partenaire LOCAM
Accord de LOCAM sous 2 heures par téléphone, demande de financement 100% en ligne !
Appelez-nous au 04 94 13 06 69 ou sélectionnez directement le mode de financement souhaité sur la page de paiement de notre site, notre service client vous contactera directement.
Offre réservée aux clients disposant d'un numéro SIREN en France métropolitaine
Offre de financement sous réserve d’étude et d’acceptation définitive de LOCAM, société de financement. Offre soumise aux conditions, tarifs et modalités en vigueur à la date d’édition du présent document et réservée aux personnes agissant pour leur besoin professionnel. Conditions tarifaires et contractuelles disponibles sur demande.