Agrafeuses cutanées médicales et chirurgicales pour suture

- 5 produits

Refermer certaines plaies nécessite d'utiliser les bons outils médicaux. Pour les blessures profondes, qu'elles soient accidentelles ou intentionnelles dans le cas d'un prélèvement de greffon, les médecins utilisent l'agrafeuse ote agrafe. La première est utile pour referme la blessure occasionnée. La seconde est employée pour retirer les agrafe...

> Lire la suite

Refermer certaines plaies nécessite d'utiliser les bons outils médicaux. Pour les blessures profondes, qu'elles soient accidentelles ou intentionnelles dans le cas d'un prélèvement de greffon, les médecins utilisent l'agrafeuse ote agrafe. La première est utile pour referme la blessure occasionnée. La seconde est employée pour retirer les agrafes après totale guérison.

Choix de la prise en charge d'une plaie

En général, les chirurgiens referment les plaies chirurgicales à l'aide de points de suture continue. Les matériaux utilisés à cet effet peuvent être résorbables ou non. Cependant, ils peuvent choisir d'avoir recours aux agrafes dermiques qui sont une alternative aux sutures. Le choix dépend donc du médecin. Il faut dire que les agrafes sont rapides à mettre en place. Elles sont également considérées comme moins traumatisantes et réduisent significativement les complications postopératoires. Dans tous les cas, la prise en charge commence par l'identification du type de plaie à refermer.

Soins des plaies profondes

Le soin des plaies profondes est différent des blessures superficielles. Pour les blessures profondes causées par des coupures, des piqûres ou la chirurgie, plusieurs options sont possibles dont les agrafes et les sutures.

Les points de suture

La suture est le soin le plus courant pour refermer une plaie profonde. L'accommodation se faire sur les bords des plaies. Selon le degré de profondeur, le médecin applique préalablement une anesthésie locale ou une pommade anesthésiante. Ainsi, la douleur est atténuée durant le traitement. L'épaisseur du fil de suture est variable. La plupart des fils sont résorbables, afin de ne pas avoir à les extraire, après guérison.

L'utilité des agrafes

Aujourd'hui, les médecins choisissent plutôt les agrafes pour soigner les plaies ouvertes. Ces dernières sont en acier inoxydable, pressées par une agrafeuse sur le tissu. Au moment du traitement, le médecin utilise donc une agrafeuse à usage unique. La manipulation de cet instrument ne laisse que des cicatrices fines. Les agrafes pourront être retirées au bout de 10 jours à l'aide d'une ôte agrafe.

Qu'est-ce qu'une agrafeuse cutanée

L'agrafeuse ote agrafe sont deux instruments médicaux complémentaires. Le premier est nécessaire pour mettre en place les agrafes, tandis que le second pour les retirer. Dans tous les cas, ils sont à usage unique.

Comment se déroule la pose es agrafes

Les agrafes ont une forme semi-circulaire et comportent un biseautage de 75 °. Ce conditionnement permet une meilleure pénétration tissulaire, et réduit la pose du dispositif de manière presque indolore. Souvent, le médecin applique une anesthésie locale. La pose est rapide. La mise en place des agrafes se fait toujours sur ordonnance médicale. Les dispositifs sont posés avec une agrafeuse cutanée stérile à usage unique. Bien entendu, avant tout cela, le médecin veille à l'antisepsie de la peau, en particulier des berges de la plaie.

Dans quels cas l'utiliser

Les agrafeuses cutanées peuvent être utilisées sur toute sorte de plaies, des plus simples aux plus profondes. Le résultat est franc et non contus. C'est la raison pour laquelle elles sont très employées en suture chirurgicale aux urgences dans le cadre d'une chirurgie viscérale ou esthétique. En revanche, elles ne sont pas recommandées pour la prise en charge de certains cas. L'on mentionnera notamment :

  • les plaies au visage ou plaies sur le cuir chevelu
  • les régions où la pose des agrafes pourrait gêner le patient (exemple : points d'appui dans le dos, aux fesses, etc)
  • les plaies aux berges déchiquetées

Qu'est-ce qu'une pince ote agrafe

Au moment d'enlever les agrafes, le médecin utilise agrafeuse ote agrafe également, mais cette fois-ci, le deuxième instrument. La pince ôte-agrafe cutanée est également un matériel à usage unique. Grâce à sa poignée ergonomique, le retrait es agrafes est rapide. Premièrement, le médecin insère les agrafes dans la mâchoire de la pince. Ensuite, il soulève délicatement l'accessoire afin de le maintenir à un angle de 90 ° par rapport à la surface épidermique. Puis, il resserre les mâchoires doucement de manière à rouvrir l'agrafe. Enfin, il retire totalement l'agrafe. Les ôte-agrafes sont livrés dans des sachets individuels. En effet, chaque instrument ne peut être réutilisé. Il faut s'en débarrasser après usage. Ceci permet d'éviter les risques par contamination croisée. On doit également éviter de retirer soi-même les agrafes et veiller à ce que ce soit un médecin ou une infirmière qui procède à l'ablation de ces dernières. Une antisepsie de la région soignée sera effectuée avant l'extrait des agrafes dans tous les cas.

Meilleures ventes