Pansement

- 28 produits

Le traitement des plaies diffère en fonction du type de blessure. C'est la raison pour laquelle les experts en consommables médicaux ont élaborés différentes sortes de pansements et de soins pour favoriser la cicatrisation. Des sets de pansements sont mis à la disposition du grand nombre, aussi bien à l'endroit des professionnels de la santé que...

> Lire la suite

Le traitement des plaies diffère en fonction du type de blessure. C'est la raison pour laquelle les experts en consommables médicaux ont élaborés différentes sortes de pansements et de soins pour favoriser la cicatrisation. Des sets de pansements sont mis à la disposition du grand nombre, aussi bien à l'endroit des professionnels de la santé que des particuliers. En général, l'on fait surtout référence au pansement qu'à la plaie. En revanche, le personnel médical considère d'abord la plaie avant de choisir le pansement :

  • sec
  • humide
  • gras
  • par pellicule
  • compressif

Le choix du pansement

Quand on n'est pas un professionnel de la santé, il est préférable avant tout de connaître les différentes sortes de pansement, dans des termes classiques.

Humide ou sec : la différence

Le plus courant des pansements est celui que l'on qualifie de sec. Il s'agit d'un soin composé de compresses non imprégnées d'antiseptiques, maintenues en place par un sparadrap. On l'utilise le plus souvent pour les petites plaies au quotidien. Avant la pose du sparadrap, la plaie doit être nettoyée avec un antiseptique de type eau oxygénée, par exemple. Dans le cas d'un pansement humide, l'on utilisera de l'alcool avec la compresse que l'on posera sur la plaie. Puis, la compresse sera recouverte de coton, pour ensuite être maintenue par un bandage. On utilise ce soin pour décongestionner une blessure et parfaite l'action antiseptique.

Qu'est-ce qu'un pansement gras

Comme son nom l'indique, le pansement gras est constitué d'un corps gras. Ce type de soins se compose de trame avec un maillage ultrafin. Il est recommandé pour l'absorption de l'exsudat des plaies légèrement exsudatives. Son avantage est de ne pas adhérer à la plaie et de respecter le processus de cicatrisation. Par ailleurs, il est aéré et draine les exsudats.

Les pansements hydrocolloïdes et hydrogels

Certains pansements comportent des produits antiseptiques que les infirmiers ou les médecins mélangent au coton et à la compresse pour stimuler la guérison. Il faut à cet effet faire attention à ne pas confondre les soins, à cause de noms de consonance similaire.

Les soins hydrocolloïdes

Les hydrocolloïdes sont composés de carboxy-méthylcellulosesodique ou CMC. Les plaques sont collantes et enveloppées par un film de polyuréthane. Ces genres de soins se présentent sous différentes formes :

  • plaque
  • poudre
  • pâte

La CMC est un savant mélange hydrophile formant un gel lorsqu'elle entre en contact avec les exsudats. Le gel assure un milieu humide et chaud, propice à la cicatrisation, et est respectueux de l'écosystème bactérien. La partie adhésive se trouve sur les zones saines. Ce type de pansements est indiqué pour le traitement des ulcères, des escarres et des moignons d'amputation. C'est aussi le soin approprié pour traiter les érythèmes, les nécroses fibrineuses et le bourgeonnement. En revanche, la CMC est déconseillée en cas de plaies infectées, aux mycoses et aux brûlures du 3è degré.

Les soins hydrogels

Les hydrogels sont composés de lattis complexe de polymères entrecroisés. Ils sont constitués d'un pourcentage élevé en eau (environ 70 %), de la CMC et de l'alginate de sodium. Ils sont adéquats pour cautériser les plaies provoquées par les ulcères et les escarres tels que les blessures nécrotiques, fibrineuses, ou en phase de bourgeonnement. L'on peut aussi les utiliser en cas de brûlure. Leur avantage est de ne pas s'attaquer à la peau saine si une macération se manifeste. Par ailleurs, il absorbe les exsudats et les débris fibrinoleucocytaires de la plaie. L'on peut aussi y avoir recours pour les fistules, les nécroses des orteils et les infections nécessitant le remplacement quotidien d'un pansement.

Nécessités de bien panser une plaie

La peau protège le corps des agressions extérieures. Souvent, elle est soumise à rude épreuve, sachant qu'elle est le premier organe touché par n'importe quelle blessure. Il est donc vital d'en prendre soin, mais surtout de panser ces blessures, avec un pansement approprié. A cet effet, le pansement est donc utile pour arrêter un saignement, éviter les complications et les risques d'infections, mais aussi, et surtout favoriser la cicatrisation. Il est possible de se soigner à domicile et de réaliser son propre pansement à l'aide des sets de pansement et soins prévus à cet effet. L'on parle notamment d'écorchures et d'éraflures. En revanche, d'autres plaies nécessitent une consultation médicale afin de recevoir les soins adéquats. Dans tous les cas, la prise en charge d'une plaie sera la même partout. Premièrement, il faut nettoyer et donc désinfecter la plaie. Ensuite, on la recouvre avec un pansement approprié, tout en prenant soins de bien choisir les antiseptiques. Enfin, on la protège des éventuelles intrusions microbiennes.

Meilleures ventes