Aiguilles hypodermiques de la marque Térumo

- 3 produits

On parle d'hypodermie lorsqu'on fait référence à une injection que l'on réalise dans l'hypoderme, en pliant la peau à l'aide des doigts. D'ailleurs, cet acte est désigné sous le nom d'injection hypodermique. La plupart du temps, les zones concernées par cette pratique sont la ceinture abdominale postéro-latérale et antérolatérale. Néanmoins, les...

> Lire la suite

On parle d'hypodermie lorsqu'on fait référence à une injection que l'on réalise dans l'hypoderme, en pliant la peau à l'aide des doigts. D'ailleurs, cet acte est désigné sous le nom d'injection hypodermique. La plupart du temps, les zones concernées par cette pratique sont la ceinture abdominale postéro-latérale et antérolatérale. Néanmoins, les injections sous-cutanées peuvent se faire sur les cuisses et les bras, au milieu de la face externe. Les injections hypodermiques les plus fréquentes sont celles de l'insuline et des traitements préventifs contre les phlébites. Pour garantir l'hygiène du patient, le praticien doit porter des gants stériles, et nettoyer puis désinfecter préalablement la région à piquer. Ensuite, il pince la peau en faisant un pli cutané entre le pouce et l'index et effectuer une piqure à 90° et non tangentielle.

Les aiguilles hypodermiques Terumo

L'aiguille hypodermique terumo est celle que l'on utilise fréquemment dans ce genre d'acte médical. Ces aiguilles sont à usage unique. Pour une meilleure pénétration de la pointe, l'extrémité est taillée en triple biseau. Ces aiguilles sont particulières en ayant des parois minces, pour un débit d'injection supérieur à celui des aiguilles avec parois normales. Par ailleurs, elles sont adaptables sur cônes Luer ou Luer-Lok. Disponible en vente dans les pharmacies, les magasins de matériels médicaux, mais également en ligne, l'aiguille y est proposée en différents modèles en fonction des besoins :

  • marron : 13 x 0,45 mm
  • orange : 16 x 0,50 mm
  • bleu : 25 x 0,80 mm ou 32 x 0,60 mm
  • vert : 25 x 0,80 mm ou 38 x 0,80 mm ou 50 x 0,80 mm
  • jaune : 25x 0,90 mm
D'autres codes couleur existent, et correspondent à un diamètre adapté :
  • crème : 38 x 1,10 mm
  • noir : 32 x 0,70 mm ou 38 x 0,70 mm
  • rose : 38 x 1,20 mm

Indications d'une injection sous-cutanée

C'est grâce aux injections sous-cutanées que l'on administre une faible quantité de substance thérapeutique dans des conditions indolores et simples. Ce type de traitement peut être pratiqué par le patient lui-même, dans certains cas. Mais en général, l'infirmier est le personnel médical habilité à pratiquer ce genre d'acte dans le cadre de l'application d'une prescription médicale. Les injections par aiguille hypodermique terumo sont indiquées pour administrer les produits médicamenteux injectables qui ne peuvent pas être utilisés par voie veineuse. L'on peut également y avoir recours pour injecter des substances anticoagulantes et l'insuline. Il en est de même pour les vaccins. Avant de procéder à l'injection proprement dite, il faut avant tout respecter l'ordonnance médicale et choisir de ce fait la voie d'injection, sans oublier la posologie. Il faut également prendre toutes les précautions nécessaires et étudier l'anatomie de la peau du patient.

Préparation des matériels

Préparer les matériels en vue d'une injection sous le derme est essentiel. Il garantit également la propreté du matériel utilisé et assure la sécurité du patient et celui du praticien.

Matériels de soins

Préparer les matériels de soins est la première étape pour assurer que l'injection se déroule dans les conditions normales. On choisit d'une part l'aiguille hypodermique terumo adaptée, et ensuite on s'occupe du dosage du médicament à prélever. Tout cela, sans oublier les instruments pour aseptiser la peau du patient et les autres outils employés pour l'injection.

Matériels d'asepsie

Pour l'asepsie proprement dite, le praticien devra porter des gants non stériles jetables. Il aura également besoin de coton ou de compresse et d'un désinfectant de type alcool modifié à 70 °. Enfin, il doit se débarrasser des aiguilles souillées après l'intervention dans un étui poubelle adapté.

Cas exceptionnels des injections

Certaines injections suivent un protocole spécial. C'est le cas de l'injection des matières anticoagulantes et des insulines.

Injections d'anticoagulant

Les aiguilles-seringues prêtes à l'emploi contiennent une bulle d'air. Il faut absolument éliminer cet excès. Cette procédure évite la formation d'un hématome sous-cutané en supprimant le produit à distance des vaisseaux épidermiques. L'on ne doit pas non plus masser la zone piquée après l'injection. Le cas échéant, l'on risque de voir apparaitre un hématome.

Injections d'insuline

Dans le cas d'injections des insulines, il faut absolument varier les points de ponction avec l'aiguille hypodermique terumo. Pour ce faire, l'on exercera une rotation des zones, allant du bras droit, à la cuisse droite ou gauche, etc. Il faut éviter de ponctionner la même zone plusieurs fois de suite. La vitesse d'absorption est également différente selon la région piquée. Il est donc essentiel d'espacer les points de 2 cm environ s'il s'agit d'une même région. Pour l'insuline, l'injection doit se faire à température ambiante. La diffusion du produit se fera à la même vitesse dans le sang. Ainsi, le patient ressentira moins de douleur.

 
Meilleures ventes