La podologie et la pédicure : deux spécialités pour soigner ses pieds  
Nos pieds sont extrêmement sollicités au quotidien, d'une part parce qu'ils supportent le poids du corps
dans sa totalité en station debout, d'autre part parce que chaque muscle, ligament et articulation qui constituent
ce membre sont utilisés lorsque nous marchons, courons ou même dansons.
Composés de 26 os chacun, les pieds représentent à eux seuls près du quart du squelette humain !
Un mal de pieds peut être très invalidant, immobilisant parfois celui qui en souffre.
Dans certains cas, une douleur située au niveau du pied peut-être révélatrice d'une maladie grave ou d'un désordre de l'organisme.
C'est pourquoi soigner ses pieds n'est pas un luxe, mais une nécessité.   


Les spécialités paramédicales dédiées au soin des pieds :
La médecine chinoise ne s'y trompe pas en utilisant la réflexologie plantaire pour soigner et guérir de nombreux mauxm, selon elle, chaque partie du pied est reliée à notre système nerveux et peut avoir une influence sur notre métabolisme.  

En Occident, la podologie est une discipline paramédicale destinée à traiter l'ensemble des pathologies du pied. Parmi elles, les maladies inflammatoires
comme la polyarthrite rhumatoïde peuvent entraîner à terme une déformation définitive des articulations.
Les patients qui en souffrent doivent être pris en charge rapidement, dès l'apparition des premiers symptômes.  

La pédicure paramédicale ne doit pas être confondue avec son pendant cosmétique.
Cette spécialité a pour vocation d'éliminer certains problèmes liés à l'hyperkératose (épaississement de la couche cornée) comme les callosités, les cors et les durillons.
Le pédicure professionnel intervient également pour soigner et entretenir les ongles des orteils.
Ce spécialiste peut prescrire certains traitements, par exemple un vernis destiné à soigner une mycose des ongles ou une prothèse orthopédique permettant de soulager les douleurs liées aux frottements. 

Le pied diabétique : des soins particuliers. Les personnes atteintes de diabète (type I ou II) doivent être extrêmement vigilantes en ce qui concerne le soin de leurs pieds.
Cette maladie entraîne fréquemment une perte de sensibilité au niveau des extrémités, des callosités ou des fissures, des difficultés de cicatrisation, ainsi qu'un risque élevé de surinfection.
Ces troubles peuvent nécessiter une intervention chirurgicale et, dans les cas les plus graves, une amputation.
La podologie permet de mettre en place des traitements prophylactiques efficaces, pour éviter l'apparition ou l'aggravation de plaies susceptibles de se surinfecter.
Porter des Chaussettes pour diabétiques peut aussi vous aidez. 
Le sujet diabétique doit consulter régulièrement son podologue pour faire examiner ses pieds.  

Date de mise à jour de cette Fiche : 2015-03-13 08:13:44  

©Texte Original société Materielmedical.fr copie Interdite